Police de caractères: petite normale grande

 

 

Les nations du chocolat: vivre et mourir pour le cacao en Afrique de l'Ouest

Chocolate nations

Par Orla Ryan
Publié par Zed Books
Site Web: www.zedbooks.co.uk
2010, 182pp, ISBN 978 1 84813 005 0(Pb) £12.99

Se référant à l'histoire récente du Ghana et de la Côte d'Ivoire, « Les nations du chocolat » révèlent la façon dont la destinée de ces deux pays a été formée par juste une seule culture, celle du cacao. « La production des fèves de cacao fait partie intégrante de l'histoire politique et économique du Ghana et de la Côte d'Ivoire » affirme Orla Ryan qui a vécu au Ghana pendant deux ans en tant que reporter pour l'agence Reuters. Elle dénonce en particulier la façon dont les petits planteurs qui forment l'essentiel de la production cacaoière dans ces deux pays, ont été exploités pour financer le développement post-indépendance et comment leur dur labeur a souvent servi à améliorer le sort des élites urbaines ou à financer la corruption des responsables gouvernementaux.

Malgré son origine latino-américaine et sa production initiale dans les Caraïbes, deux tiers de la production mondiale de cacao proviennent du Ghana et de la Côte d'Ivoire. Depuis son introduction en Afrique à la fin du 19eme siècle, le cacaoier y a connu une expansion sans précédent, passant de 77.000 tonnes en 1895 à 500.000 tonnes en 1925. Après l'indépendance, alors que le cacao constituait déjà 68% du volume des exportations ghanéennes, Kwame N'Kruma décida en 1955 de réduire le prix de la tonne payée aux producteurs afin de financer certains de ses projets grandioses coutant des millions. En 1977, les producteurs étaient payés £347.00 la tonne alors que les prix sur le marché international atteignaient déjà plus de £3000.00 la tonne. En Côte d'Ivoire, les producteurs de cacao ont toujours été mieux traités mais la politique d'encouragement de l'immigration dans les régions cacaoières, initiée par Houphouet Boigny, portait déjà en elle les graines de discorde ethnique qui sont à l'origine de la grave crise actuelle.

Les chapitres sur le commerce équitable, le trafic des enfants dans les plantations et la fabrication du chocolat révèlent les détails tragiques et choquants qui se cachent derrière la confiserie favorite de millions d'amateurs de par le monde. « Les nations du chocolat » pose la question du juste prix que les planteurs du cacao sont en droit d'attendre, ce qui devrait interpeller tous les amateurs de chocolat, mais le livre expose aussi parfaitement ce qui devrait changer en matière de production agricole, de marketing et de politique d'exportation au niveau international.

Date de publication: avril 2011

 

The New Agriculturist is a WRENmedia production.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En continuant de le parcourir, vous marquez votre accord sur le fait que nous ayons recours aux cookies.
J'accepte
Pour en savoir plus