Police de caractères: petite normale grande

 

 

Donnez votre avis

Le 'pouvoir des fleurs' pour les jeunes du Cashemire

Ravagée par deux décennies de conflits armés et possédant peu d'industries, la région du Cashemire offre peu de possibilités d'emplois. Néanmoins, un programme de floriculture mis en place par le gouvernement pour soutenir les jeunes sans emploi permet au Cashemire de satisfaire la demande croissante pour les fleurs et de favoriser l'esprit d'entreprise parmi les jeunes.
Retourner à l'article.

Veuillez remplir les champs ci-dessous pour ajouter un commentaire



(Votre adresse ne sera pas visible sur le site)


0 caractère (max=250)



Les commentaires envoyés au New Agriculturist sont lus avant d'être publiés sur le site

Commentaires

Génial! Félicitation pour l'initiative valorisante d'une femme dans un environnement non favorable aux femmes. Votre article vient de m'encourager a ne pas lâcher prise car je tente également la floriculture à Kinshasa et ce n'est pas facile! Super
posted by: Caroline (08:10:16 Wed 11th May 2011)

 

 

The New Agriculturist is a WRENmedia production.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En continuant de le parcourir, vous marquez votre accord sur le fait que nous ayons recours aux cookies.
J'accepte
Pour en savoir plus