Police de caractères: petite normale grande

 

 

Donnez votre avis

Dans les clubs d'écoute au Niger, les femmes prennent la parole

Mariama, comme beaucoup de femmes au Niger, n'avait pas voix au chapitre lors des décisions engageant la vie de la communauté telles l'accès à la terre, au crédit et à la formation. Encouragées par l'ONG VIE - Kande Ni Bayra ('Apporte ton savoir') et Dimitra, les populations ont mis en place à partir de 2009 des espaces pour partager l'information et transformer qualitativement leurs conditions de vie.
Retourner à l'article.

Veuillez remplir les champs ci-dessous pour ajouter un commentaire



(Votre adresse ne sera pas visible sur le site)


0 caractère (max=250)



Les commentaires envoyés au New Agriculturist sont lus avant d'être publiés sur le site

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article.Soyez le premier à donner votre avis.

 

 

The New Agriculturist is a WRENmedia production.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En continuant de le parcourir, vous marquez votre accord sur le fait que nous ayons recours aux cookies.
J'accepte
Pour en savoir plus