Police de caractères: petite normale grande

 

 
  • Accueil
  • Brèves
  • Utiliser les cactus comme fourrage pour le bétail en Afrique de l'Est

Utiliser les cactus comme fourrage pour le bétail en Afrique de l'Est

Opuntia cactus : fourrage stratégique dans les zones arides (© Peggy Greb/USDA)
Opuntia cactus : fourrage stratégique dans les zones arides
© Peggy Greb/USDA

Opuntia ou prickly pear est un cactus robuste provenant du Mexique, très résistant aux températures extrêmes et supportant une faible quantité de pluies. Souvent considéré comme nocif, il pourrait en réalité permettre au bétail d'Afrique de l'Est de se nourrir en temps de sécheresse, selon des chercheurs de l'institut de recherche agronomique Kényan (KARI).

En effet, le métabolisme particulier qui permet aux cactacées de fixer le gaz carbonique pendant la nuit, à l'inverse des plantes ordinaires, est le principal mécanisme d'adaptation à la sècheresse. Ce métabolisme particulièrement économe en énergie, associé à une énorme capacité de stockage, est le secret de l'incroyable résistance de ce type de plantes à la sècheresse. Les Opuntias sont également une source d'eau importante, ce qui a notamment permis aux éleveurs du Kénya de traverser une grave sécheresse en 2008-2009 sans perdre d'animaux en rapport avec les conditions extrêmes, rapportent John Kang'ara and Josiah Gitari, chercheurs en nutrition animale à KARI.

« Toutefois », explique John Kang'ara, « les éleveurs ne connaissent pas la valeur nutritive du cactus. Il est nécessaire de les informer, surtout dans les zones arides du Kenya ». Il ajoute : « Un programme est actuellement mis en place par KARI et le gouvernement avec des groupes d'éleveurs et des agents de vulgarisation pour envisager le cactus comme fourrage ».

L'idée d'utiliser Opuntia pour nourrir le bétail n'est pas récente. En effet, au cours du 19e siècle, le commerce de cactus était important dans les zones d'élevage du bétail du Texas, aux Etats-Unis. Et de nos jours, des cactus sauvages et cultivés sont utilisés en Tunisie, au Mexique et en Afrique du sud comme fourrage d'urgence en cas de sécheresse. La Division de la production végétale et de la protection des plantes (AGP) de l'Organisation pour l'Alimentation des Nations Unies (FAO) fait la promotion du 'prickly pear' comme fourrage stratégique dans les zones arides et semi-arides depuis. plusieurs années. Les recherches montrent en effet que qu'un hectare de cactus arrivés à maturation peut produire plus de 100 tonnes de cladodes (les 'feuilles' de cactus) par an dans des zones recevant moins de 150 mm de précipitations.

Même s'il est nécessaire d'encourager les plantations de cactus à grande échelle et d'envisager les meilleures pratiques agronomiques afin de sélectionner les espèces les plus adaptées, Ben Lukuyu, chercheur en nutrition animale à l'Institut de recherche international sur l'élevage (ILRI) précise : « Le faible taux en protéines et sa teneur en matière sèche limitent l'importance du cactus comme source de fourrage en périodes d'extrême sécheresse ». Selon l'AGP, le 'prickly pear' doit en effet être associé à des aliments fibreux (paille) et être supplémenté en azote mais il demeure une source de fourrage fiable dans les zones à faibles précipitations.

Date de publication: août 2011

  • Accueil
  • Brèves
  • Utiliser les cactus comme fourrage pour le bétail en Afrique de l'Est
 

The New Agriculturist is a WRENmedia production.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En continuant de le parcourir, vous marquez votre accord sur le fait que nous ayons recours aux cookies.
J'accepte
Pour en savoir plus