Police de caractères: petite normale grande

 

 
  • Accueil
  • Brèves
  • Appel aux acteurs de Rio +20 pour recentrer les débats sur l'agriculture

Appel aux acteurs de Rio +20 pour recentrer les débats sur l'agriculture

Les politiques agricoles doivent être au coeur des discussions à Rio + 20 estime le CGIAR (© Bernard Keraita/IWMI)
Les politiques agricoles doivent être au coeur des discussions à Rio + 20 estime le CGIAR
© Bernard Keraita/IWMI

La Conférence Rio +20, plus connue sous le nom de la Conférence des Nations Unies pour le développement durable, aura lieu au Brésil du 20 au 22 juin 2012. Le sommet marque le 20e anniversaire de la Conférence de 1992 des Nations Unies sur l'environnement et le développement, qui a également eu lieu à Rio de Janeiro, et le 10e anniversaire du Sommet mondial de 2002 sur le développement durable à Johannesburg, en Afrique du Sud. Les chefs d'Etat de plus de 100 pays sont attendus pour assister au sommet.

A cette occasion, les 15 instituts de recherche qui composent le CGIAR, le plus grand partenariat de recherche mondial financé par des fonds publics, dont les objectifs sont de faire avancer la science pour réduire la pauvreté et la faim en abordant des questions liées au changement climatique, à l'agriculture, l'agroforesterie, l'environnement et la gestion des ressources naturelles, entre autres, se sont mis ensemble pour encourager les discussions sur l'agriculture à Rio. Selon le porte-parole du CGIAR, Dr Bruce Campbell, « C'est d'une seule voix que les instituts en appellent aux négociateurs pour réaffirmer l'importance des sciences et des technologies, sachant que l'agriculture est le plus grand employeur du monde, permettant à 40 % de la population mondiale d'avoir un emploi et des ressources ». Etant donné, notamment, l'augmentation de cette population, en plus de la dégradation des ressources naturelles, des effets du changement climatique et autres facteurs, il est essentiel que les politiques agricoles jouent un rôle plus central dans l'élaboration de l'ensemble des programmes de développement et de l'environnement, a-t-il ajouté.

Pour atteindre ces objectifs à Rio +20 et au-delà, le CGIAR a présenté un plan en sept points pour établir la façon dont la recherche agricole pour le développement pouvait contribuer à un futur et à une sécurité alimentaire plus durables. Parmi ceux-ci, il est demandé aux acteurs de Rio +20 de considérer le partage inégal des ressources naturelles et leurs retombées en favorisant de meilleures gouvernances et la diffusion des technologies mais aussi de renforcer et soutenir les groupes locaux de production alimentaire, les éleveurs et les petits agriculteurs, ou encore de s'engager pour des systèmes agricoles durables qui placent la sécurité alimentaire et la nutrition en priorité afin de réduire la nécessité des interventions d'urgence.

Vers plus d'informations sur le CGIAR à Rio +20

Date de publication: mai 2012

  • Accueil
  • Brèves
  • Appel aux acteurs de Rio +20 pour recentrer les débats sur l'agriculture
 

The New Agriculturist is a WRENmedia production.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En continuant de le parcourir, vous marquez votre accord sur le fait que nous ayons recours aux cookies.
J'accepte
Pour en savoir plus