Police de caractères: petite normale grande

 

 
  • Accueil
  • Brèves
  • Une émission interactive pour promouvoir l'agriculture au Cameroun

Une émission interactive pour promouvoir l'agriculture au Cameroun

Lancée en novembre 2011, Fréquence Agricole rencontre déjà un succès certain auprès des auditeurs (© IFAD/Mwanzo Millinga)
Lancée en novembre 2011, Fréquence Agricole rencontre déjà un succès certain auprès des auditeurs
© IFAD/Mwanzo Millinga

Où trouver des semences de maïs? Peut-on réussir la culture de la tomate à Yaoundé? Ces questions et bien d'autres, les agriculteurs camerounais ne les lisent plus seulement dans les journaux, ils les écoutent aussi à la radio. Grâce à Fréquence Agricole, une émission interactive exclusivement dédiée à l'agriculture. Ce programme leur offre la possibilité de trouver une réponse à leurs préoccupations par un simple coup de fil ou en envoyant un sms. Produite par l'Action citoyenne de défense des intérêts collectifs (Acdic), Fréquence Agricole est diffusée chaque semaine sur amplitude FM, une station radio de Yaoundé. L'émission qui est également rediffusée notamment sur deux radios rurales est animée conjointement par Valséro, un rappeur, et Bernard Njonga, ingénieur agronome.

Lancée en novembre 2011, Fréquence Agricole rencontre déjà un succès auprès des auditeurs. « Les sms et les appels téléphoniques que nous recevons ne cessent d'augmenter », se réjouit le rappeur. Fréquence agricole s'adresse à deux catégories de personnes. « Ceux qui veulent se lancer dans une activité agricole ou d'élevage, et les agriculteurs en exercice désirant l'avis d'un expert pour mieux les orienter », énumère Valséro. Pas de restrictions. Les sujets abordés durant l'émission portent sur l'agriculture dans son sens le plus large. « On peut évoquer les techniques culturales et les comptes d'exploitation prévisionnels, en passant par la santé animale », indique le rappeur.

A travers Fréquence Agricole, l'Acdic qui a déjà organisé plusieurs marches et manifestations en faveur des revendications paysannes, entend mobiliser davantage. « Nous voulons constituer une veille citoyenne pour contrôler l'action publique dans le domaine agricole », explique Valséro. Les promoteurs de l'émission espèrent également qu'à travers les informations véhiculées, Fréquence Agricole va contribuer à l'augmentation de la production agricole. « Notre objectif est de booster le rendement afin de permettre aux camerounais de produire en quantité suffisante pour atteindre notre souveraineté alimentaire », conclut le rappeur.

Ecrit par: Anne Matho

Date de publication: juin 2012

  • Accueil
  • Brèves
  • Une émission interactive pour promouvoir l'agriculture au Cameroun
 

The New Agriculturist is a WRENmedia production.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En continuant de le parcourir, vous marquez votre accord sur le fait que nous ayons recours aux cookies.
J'accepte
Pour en savoir plus