Police de caractères: petite normale grande

 

 
  • Accueil
  • Brèves
  • Nouveau rapport : Des alliances inattendues pourraient augmenter la production alimentaire

Nouveau rapport : Des alliances inattendues pourraient augmenter la production alimentaire

Une approche de gestion intégrée du territoire requiert une volonté politique au sommet (© Neil Palmer (CIAT))
Une approche de gestion intégrée du territoire requiert une volonté politique au sommet
© Neil Palmer (CIAT)

Une approche non conventionnelle consistant à construire des alliances entre les groupes en compétition pour la terre et les ressources en eau limitées pourrait augmenter considérablement la production alimentaire, accroître les revenus dans les zones rurales, améliorer la santé humaine et la restauration des terres dégradées, des rivières et des habitats, selon un rapport publié aujourd'hui en vue des discussions de Rio +20, par une nouvelle coalition mondiale de recherche de pointe, d'organisations multilatérales et de défense des droits, connue sous le nom de 'Paysages pour les personnes, l'alimentation et la nature' .

« La gestion intégrée du territoire est une approche qui implique des représentants de tous les secteurs concernés tels les agriculteurs, les responsables de l'environnement, des forêts et des villes, du tourisme, et qui recherchent des solutions où il n'y a pas de perdants » explique Emile Frison, Directeur Général de l'Institut de recherche Bioversity International. « Au lieu de mettre en opposition les intérêts des uns et des autres, on recherche ensemble un compromis qui satisfait tout le monde de façon durable », ajoute-t-il.

La coalition a jusqu'ici identifié plus de 300 initiatives axées sur l'approche territoire où des alliances sont en cours de construction. Les données provenant de 23 initiatives pour les territoires décrits dans le rapport montrent des impacts majeurs dans la production agricole, une amélioration des écosystèmes et des avantages familiaux et communautaires, comme au Costa Rica où une situation conflictuelle près du volcan Turrialba a évolué entre agriculteurs, kayakeurs et une entreprise hydroélectrique qui travaillent à présent ensemble au sein d'un même territoire.

« Toutefois, une approche de gestion intégrée du territoire requiert une volonté politique au sommet. Comme il s'agit de faire coopérer des secteurs et des ministères qui ont souvent été en opposition, il est important que le chef de l'Etat ou du Gouvernement soutienne cette approche. Il faut également développer les capacités locales dans le domaine de la négociation multisectorielle. Mais il faut surtout un modèle d'agriculture durable, soucieuse de l'environnement et qui est basée sur une beaucoup plus large utilisation de l'agrobiodiversité », conclut Emile Frison.

Parmi les principaux documents présentés sur les denrées alimentaires, l'agriculture, les forêts et le climat à la Conférence Rio +20 sur le développement durable, nombreux sont ceux qui discutent explicitement ou approuvent les approches de gestion intégrées du territoire.

Date de publication: juin 2012

  • Accueil
  • Brèves
  • Nouveau rapport : Des alliances inattendues pourraient augmenter la production alimentaire
 

The New Agriculturist is a WRENmedia production.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En continuant de le parcourir, vous marquez votre accord sur le fait que nous ayons recours aux cookies.
J'accepte
Pour en savoir plus