Police de caractères: petite normale grande

 

 

Editorial (juillet 2011)

Démarrer sa propre entreprise nécessite beaucoup de courage mais aussi de détermination (© Neil Palmer (CIAT))
Démarrer sa propre entreprise nécessite beaucoup de courage mais aussi de détermination
© Neil Palmer (CIAT)

Les problèmes auxquels doivent faire face les agriculteurs sont de plus en plus complexes. Cette deuxième édition du New Agriculturist en français vous informe sur les difficultés liées à la sécheresse dans la Corne de l'Afrique, à la situation de crise en Lybie qui force les migrants d'Afrique sub-saharienne à fuir, sur les pénuries alimentaires qui demandent des réponses urgentes… Les défis que représentent la sécurité alimentaire et la protection de l'environnement dans le contexte du réchauffement climatique, de la population croissante et de ressources appauvries sont également des thèmes de cette édition.

Place à l'optimisme aussi : notre point de vue développe un sujet sur le genre et l'agriculture orientée vers le marché, suite à un atelier où les participants cernent bien l'importance de renforcer les capacités des hommes et des femmes ensemble pour responsabiliser les hommes et encourager les femmes à devenir indépendantes économiquement. Les femmes font aussi l'objet de plusieurs Focus parcequ'elles deviennent entrepreneurs en Ouganda ou porte-parole de micro-entreprises en Colombie et que toute la communauté bénéficie de leurs connaissances partagées. On les retrouve également transformatrices de riz dans la vallée du Sénégal, promulguant le riz local, dans nos Nouvelles en bref.

Le changement climatique et un nouveau modèle d'agriculture font l'objet de comptes-rendus dans notre section Livres, tous deux exposant des préoccupations croissantes pour atteindre un développement agricole durable. Dans 'produire plus avec moins', l'objectif défendu par les auteurs, c'est l'intensification durable des cultures, c'est-à-dire une agriculture productive qui permet de conserver et d'améliorer les ressources naturelles. Grâce à la mise en place d'écosystèmes agricoles sains, les familles d'agriculteurs à faible revenu des pays en développement - environ 2,5 milliards de personnes - pourraient maximiser leur rendement et investir les montants épargnés dans leur santé et leur éducation estime Jacques Diouf, Directeur général de la FAO.

Nos Actualités développent des sujets sur le fonctionnement de télécentres en Zambie, la mise en place de politiques communes à la région IGAD concernant l'élevage, et sur les produits à base de lait de chamelle de la ferme Camelicious dans les Emirats qui pourraient venir non seulement enrichir l'alimentation des populations des zones arides et semi-arides, mais aussi fournir une importante source de revenus aux éleveurs nomades.

Le secteur agricole du Zimbabwe nécessite de sérieux investissements pour réaliser son potentiel (© UN Photo/Milton Grant)
Le secteur agricole du Zimbabwe nécessite de sérieux investissements pour réaliser son potentiel
© UN Photo/Milton Grant

Les questions foncières ont été particulièrement épineuses au Zimbabwe ces dernières décennies. Busani Bafana, journaliste récompensé pour son travail, suggère dans le Profil de pays que malgré l'instabilité politique, l'économie semble redémarrer lentement dans son pays, même s'il reste beaucoup à faire pour que le Zimbabwe réalise son formidable potentiel.

Une brochette de sujets aussi divers qu'actuels compose donc notre deuxième édition du New Agriculturist, version française. N'hésitez pas à nous suggérer des articles ou des idées de sujets, qui seront les bienvenus pour nos prochaines éditions. Nous espérons répondre à vos attentes et vous engageons à nous faire part de vos critiques ou commentaires.

Date de publication: juillet 2011

 

Donnez votre avis

I feel so much happeir now I understand all this. Thanks! (posted by: Jenita)

 

The New Agriculturist is a WRENmedia production.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En continuant de le parcourir, vous marquez votre accord sur le fait que nous ayons recours aux cookies.
J'accepte
Pour en savoir plus